Et si on parlait du Bac ?

Oui je sais, on est encore en vacances, ne me jetez pas de pierres… Justement, je voulais revenir vous parler du bac, maintenant que la pilule est plus ou moins passée pour tout le monde.

large (18) - Copie.jpg

J’ai donc passé en juin dernier ces fameuses lourdes et endurantes épreuves du baccalauréat. Pour vous resituer, j’ai fait une filière ES (si ça vous intéresse, je parle de la ES plus en détail ici). En terminale on a une option à choisir pour le bac (qui sont propres à chaque filière) et moi j’ai pris la spécialité économie approfondie. Donc autant vous dire que j’en ai bouffé de l’éco (et j’adore ça!).

Je vous avouerait que cette dernière année au lycée a été assez éprouvante. J’ai vraiment bosser, ni trop ni pas assez, mais je me suis donné les moyens d’y arriver. Je suis une élève généralement moyenne, j’ai des bonnes notes tout comme je peux avoir moins de 10 dans certaine matière. Mais je suis sérieuse et attentive, et surtout j’aime apprendre, alors cette année n’a pas vraiment été insurmontable pour moi. Mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile de concilier le travail à l’école, le sommeil et la vie sociale et familiale. Ne vous inquiétez pas si vous allez rentrer en terminale ou au lycée, je vous rassure on a quand même pas mal de temps libre, on n’est pas non plus surchargé de travail. Même si j’ai eu plusieurs périodes de mou, de démotivation ou de fatigue extrême je m’en suis toujours sorti. On a le temps de voir ses amis, de faire la fête les weekends ou de sortir au ciné avec son frère le soir. Il faut quand même penser aux études et se mettre au boulot quand il le faut.

La pression du bac peut aussi être difficile à gérer, en plus du reste. Dès septembre (dès même la première) les profs nous parlent du bac. Bac bac bac, ils n’ont que ce mot à la bouche. On connaît tous la fameuse phrase clichée de tous les profs « moi je m’en fiche, je l’ai mon bac, c’est pour vous que je dis ça« . Sans rire, le bac ça fou pas mal la pression ! On a envie de l’avoir, on a envie d’être fière de nous, et puis on a surtout hâte de partir du lycée. Alors on sait qu’on doit se donner à fond et travailler d’arrache-pied, et les profs nous le rappel bien.

large (2).png

Et puis mi avril on commence vraiment à réaliser que les épreuves ne sont plus très loin, et qu’il faudrait peut être songer à revoir ses cours. Pour être honnête, j’ai vraiment, vraiment, vraiment eu du mal à commencer les révisions. J’ai réellement commencé à réviser à fond que 2 semaines avant, sans blague… C’est pas top hein… Mais bon, au final je ne m’en suis pas trop mal sorti ^^. Ces semaines de révisions intenses ont vraiment été un calvaire pour moi. De base, je suis très sensible aux migraines (je ne sais pas si ça se dit, mais en gros vous avez compris, j’attrape très fréquemment des migraines, et quand j’en ai, ça fait pas semblant!). Mais alors là pendant les révisions c’était maux de tête sur maux de tête, c’était infernal ! A force de faire rentrer les infos dans mon cerveau, il n’en pouvait plus; il devait surchauffer le pauvre aha. Même si j’adore faire mes petites fiches de révisions et que j’adore les relire car je les trouve jolies (ça peut paraître bête mais vous voyez au final c’est super important d’avoir des cours/fiches clairs et colorés), j’avoue que passer une journée entière, et ce pendant 2 semaines, à réviser, c’est de la torture. Bref, au final c’est passé plutôt rapidement, assez pour avoir l’impression de ne pas avoir tout bien réviser… Ça c’est typiquement ce qui se passe après chaque moment de révision pas vrai ? On va pas se mentir on est tous pareil, avant d’entrer dans la salle d’examen, on a toujours ce coup de flippe de se dire « punaaaaaise j’ai déjà tout oublier, j’aurai dû encore plus réviser !« .

large (2).jpg

Et puis c’était le jour J. Épreuve de philosophie pendant 4 heures, pour bien commencer le massacre… Une fois que je suis sortie de la salle vous ne pouvez même pas imaginer le soulagement que j’ai pu ressentir quand je me suis dit que je n’allais plus jamais faire de philo de ma vie. Bref, s’est enchaîné l’histoire-géographie puis l’anglais. Déjà une bonne partie de passée ouf. Mais le plus gros reste à venir ! Je m’étais dis que j’allais réviser la SES tout le weekend, mais évidemment je n’ai révisé que le dimanche après-midi… Oui bon bah j’avais quand même bien bosser avant alors ça va ^^. Et donc arrive le lundi, épreuve de SES et de spécialité, pendant 5 heures, soit ma plus grosse épreuve, avec le plus gros coefficient (coef 9 si tu te loupes c’est chaud). Je crois que je n’ai jamais été autant stressé de toute ma vie. Je me suis mise une pression tellement immense pour cette matière que c’était limite invivable. La SES (mais surtout l’économie) c’est vraiment ma matière préférée de tout les temps, j’adore ça, j’adore les cours, j’adore en parler, j’adore disserter sur des sujets d’éco etc, et puis j’ai toujours eu de très bonnes notes. Autant vous dire que je voulais me donner à 200% pour cette longue épreuve. Et c’est ce que j’ai fait ! Franchement cette année on a eu un sujet vraiment pas facile, mais j’ai donner le meilleur de moi. J’ai écrit vraiment beaucoup de pages, et le temps de remplir toooooooutes les en-têtes, j’étais la dernière à sortir aha. J’étais persuadé d’avoir fait du mieux que je pouvais, mais je n’étais vraiment pas du tout convaincu de moi au final. Je me suis tellement donnée à fond que j’ai eu mal au bras pendant 4 jours a force d’écrire beaucoup et vite, et l’après-midi j’ai fais une bonne grosse sieste. L’épreuve de SES m’avait vraiment achevée. La semaine c’est terminée par l’italien, puis les maths. Finir par les maths était la meilleure chose qui soit car c’était la seule épreuve du Bac où je suis sorti vraiment heureuse et persuadée d’avoir réussi.

C’en était enfin terminé. Ça, c’est fait ! Quel soulagement. Je peux vous dire que je me suis accordé une bonne journée shopping le mercredi après-midi avec une copine (1er jour des soldes et pas un chat dans les magasins, c’était royal), et une bonne grasse mat’ le lendemain matin.

7adbc03422b224ab2bd422ee7a2ad0f6.jpg

Mardi 5 juillet, jour des résultats. Dès 9h j’étais devant le portail du lycée avec mes amis, la boule au ventre. C’est dans ce moment là ou tu remets en question toutes tes épreuves du bac aha, vous aussi c’était pareil ? Au final, les résultats étaient en ligne avant que les portes ouvrent, donc évidemment, on s’est tous précipités sur nos téléphones. Oui je sais, la sensation d’aller voir sur le panneau d’affichage est tout de même bien meilleur, mais que voulez-vous, on vit avec notre temps comme on dit ^^. Je vais donc sur le site de l’académie de Grenoble, je clique sur « résultat du baccalauréat », je trouve mon nom, puis là …. le choque ! Je suis la ligne et je vois ADMIS, donc ouf j’suis contente. Puis je continue la ligne et je vois les initiales TB. Ma bouche et mes yeux se sont ouvert en même temps, et je me suis empressée de le dire à mes amis. Evidemment on s’est tous dit nos petites mentions et il y a eu une vague de check et de cris de joie. Une fois dans le lycée (on a tout de même été voir sur le panneau pour être sûr, et pour voir ce qu’on eu les autres) on a vu certains de nos profs qui sont venus nous féliciter, tout le monde avait le smile jusqu’aux oreilles, c’était tellement beau à voir. Ce moment était vraiment magique je vous assure. C’était vraiment fort. Quand on voit comme ça que nos efforts sont récompensés ça fait du bien, et puis tout ça c’est surtout grâce à nous-même et à notre persévérance. Pour ma part j’étais vraiment très fière de moi.

large (2)Ensuite on a dû aller récupérer nos dossiers, dans lesquels il y avait nos notes du bac. Ce moment aussi il était vachement cool. On était tous là à comparer nos notes, à demander à toute la classe combien ils ont eu, à féliciter, à consoler aussi certain malheureusement… On allait tous se voir pour savoir si ça c’était bien passé, même ceux des autres filières, même ceux avec qui on n’avait jamais discuter auparavant. J’ai vraiment adoré cette matinée, c’était convivial, pleins de bonnes intentions, on était un peu dans le monde des bisounours le temps d’une demi-journée. Et je crois le meilleur de tout, c’est quand on a été dire nos superbes notes à nos profs respectifs et qu’on a eu droit à des bises (les petits chanceux aha). Autant le bac en lui même j’ai aucunement envie de le repasser, autant le jour des résultats si c’était à revivre, je le revivrait encore et encore.

large (46)

Bon, venons-en au concret. Quelles ont été mes notes ? Pour commencer, lors des épreuves anticipées qu’on passe en première, j’avais eu 14 à l’écrit de français, 15 à l’oral de français, 17 en sciences (qui mélange la SVT et la physique-chimie) et 16 aux TPE. Donc je partais avec 44 points d’avance, ce qui n’était vraiment pas négligeable. Et pour le reste, j’ai eu 12 en philo, 14 en histoire-géo, 13 en anglais, 9 en italien (pour le niveau de 4ème que j’ai, 9 c’est pas trop mal ^^), 14 en EPS, 19 en maths, et attention je garde le meilleur pour la fin… 20 en SES et 20 en spécialité économie. Euh comment vous dire que j’ai été encore plus choquée que pour la mention Très Bien. C’est d’ailleurs clairement grâce au 20 coef 9 et au 19 coef 5 que j’ai eu cette mention. Ma moyenne était de 16,16. Pour de vrai, le 20 en SES + spé je ne m’y attendais tellement pas ! Je suis resté 2 minutes bloqué sur ma note quand je l’ai découverte tellement je n’en revenais pas. Et quand ma prof de SES m’a dit que ça n’était jamais arrivé au bac de SES d’avoir un 20, j’étais encore plus fière. J’avais envie de pleurer !

Je n’écris pas cet article pour me venter ou quoi que ce soit ! Je voulais juste partagé ce moment de joie avec vous, parce que c’était vraiment magnifique. Croyez-moi, être fier de soi c’est l’une des plus belles sensations au monde. Quand vous bosser dur sur quelque chose, que vous y croyez à fond et que vous vous donnez tous les moyens de réussir, et que au bout du compte vous réussissez vraiment et que vous dépasser même vos objectifs, c’est juste merveilleux. Pour ma part je voulais au moins le bac, avec mention si possible, même assez bien ça aurait été énorme pour moi. Mais là, j’ai été au delà de ce que je voulais atteindre, et je suis vraiment fière de moi. Puis de voir que les profs étaient aussi fiers de nous tous, de voir que ses proches sont aussi hyper fier, c’est vraiment magique, j’en ai les larmes aux yeux. Je vous jure, mon père à du dire à la planète entière que j’avais eu le bac avec la mention très bien, chaque jour il rentre en me disant « tiens t’as les félicitations de tel collègue de boulot, ou de tel autre, du voisin… » Il l’a même dit à la factrice je vous assure aha. Et puis j’ai dû fêter ma réussite au moins 40 milles fois avec la grande famille que j’ai.

4948794a032df5f3517102f20b67769e (2)Bref, tous ça pour dire qu’au final, le bac c’est vraiment pas grand chose, mais quand tu réussis, bah t’es vachement content de toi. C’est pour ça qu’il ne faut jamais baisser les bras ! Quand on travaille pour quelque chose, on l’obtient. Seulement il faut s’en donner la peine et donner le meilleur de soi.

Et puis je voulais vous dire, c’est pas parce que vous n’êtes pas hyper brillant à l’école (ou hors étude, ça marche pareil) que vous n’allez pas réussir dans  la vie. N’ayez pas peur du bac, ne vous mettez pas une pression trop grosse. Il faut juste travailler correctement et régulièrement. Le travail paye toujours. Regardez, toute l’année j’ai eu entre 12 et 13 de moyenne générale, je bossais comme il fallait, j’ai eu des périodes où je glandouillais un peu j’avoue. Mais je me suis donnée les forces d’obtenir ce bac, et finalement je l’ai eu avec une moyenne de plus de 16.

Pour un autre exemple un peu plus extrême, dans ma classe il y avait quelques élèves qui ne bossais pas trop, voire pas du tout toute l’année. Les profs les rappelaient souvent à l’ordre, les boostaient un peu… mais pas grand chose se passait. Ils ont été désigné comme défavorables au bac (lors du dernier conseil de classe). Et à la fin, je ne sais pas par quel miracle, ils l’ont quand même eu leur bac ! Bon, y’en a une qui l’a eu aux rattrapages et une autre qui l’a loupé, mais bon, elle est la seule de la classe. Je pense que ces élèves ont pris conscience du bac assez tard, mais ils se sont quand même mis au travail et ils ont réussi à rattraper leur retard. Evidemment je ne vous incite pas à faire comme eux, utilisez vos compétences à fond, ne laissez pas vos capacités de côté. Mais pour dire que malgré un coup de mou, on peut y arriver quand même, si on se reprend en main rapidement.

large (49)

Si vous vous demandez où je vais en septembre, je rentre à la Fac, l’université Lyon 2, je serais sur le campus des Quais (pour ceux qui connaissent) et je vais faire une première année d’économie gestion droit. Oui je vous l’avais bien dit, l’éco c’est ma passion (et ça s’est d’ailleurs confirmé au bac). N’hésitez pas à me dire si vous voulez que je vous parle de mon orientation plus en détails, je sais pas ça pourrais peut être en aider certain.

Ouh cet article a été long. Mais ça change un peu. Ça m’a fait du bien de raconter mon expérience, de me livrer un peu à vous, de blablater. Je devrai faire ça plus souvent ! En tout cas j’espère sincèrement que mon article vous aura plu. Ça m’intéresserai beaucoup de savoir comment votre bac à vous s’est passé, et même tout autre examen, et quelles sont vos notes. Et si vous avez déjà eu votre bac, est-ce que vous en gardez un bon souvenir ? Dites moi tout ça en commentaire, je prendrai plaisir à vous lire, comme d’habitude.

Dites moi aussi si ce genre d’article blabla vous plaît, si la forme vous convient, si ce n’est pas trop long etc.

J’espère vraiment que vous êtes fier de vous pour les choses que vous faites/réussissez au quotidien et que vous faites la fierté de vos proches, c’est aussi important.

Je vous embrasse fort, prenez soin de vous ♥

Rejoins moi sur Facebook ici.

Des idées d’articles à me proposer ? C’est ici !

Pour gagner de l’argent grâce à vos achats, c’est ici !

 

Publicités

44 thoughts on “Et si on parlait du Bac ?

  1. Delphine, félicitations pour ton Bacc et surtout pour cette mention
    De long chemin reste encore derrière ça, donc courage
    ps: ravie d’apprendre que tu aimes l’économie, tout comme moi étant docteur de cette filière
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ! Félicitations pour tes beaux résultats, je suis également bachelière de cette année (TB également, check virtuel 😉) et j’ai beaucoup aimé ton article ! Mon année a été plus chaotique parce que je gérais en même temps ma S européenne assez chargée et la préparation aux différents concours sciences Po ( que j’ai réussis, alors oui quand on veut on peut !)
    En tout cas merci pour le partage de ton expérience, j’espère que tu t’épanouiras l’année prochaine,
    Bisous !
    madamebeige.wordpress.com

    Aimé par 1 personne

  3. Heeey, bravo a toi aussi !! ♥
    Pour le coup moi j’avais pas de concours, j’ai juste fais le concours général en SES, mais j’ai des amis qui l’ont aussi passé celui de science po, comme toi (et un a réussi mais a finalement refuser…les con). En tout cas félicitation !! T’as vraiment tout bien géré, chapeau 😀
    Je te souhaite vraiment de réussir dans tes études, et de t’épanouir aussi. (Et entre jeunes étudiantes, on se soutiendra)
    Bisous ♥

    Aimé par 1 personne

  4. Sympa ton article, je me suis revue l’année du bac il y a…18 ans, oups! Je dis « revue » car j’ai eu le même ressenti (bon pas les mêmes résultats mais les mêmes sensations). Félicitations pour tes excellentes notes et maintenant place à la suite!

    Aimé par 1 personne

  5. Quel bel article, beaucoup de sincérité et un vrai partage c’est génial. Bravo ! Et bravo pour tes résultats !!!

    Moi j’ai eu le bac…En 1999 mais je m’en souviens parfaitement ! A l’époque pas d’internet c’était le Minitel ! Alors on s’est retrouvé avec les copines pour la lecture des résultats, sur notre trio 2 mentions AB et la dernière a redoublé. Ça fait partie des beaux moments qu’on partage.

    Merci à toi pour cette jolie lecture que tu nous a donné 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Merci beaucoup, ça me touche vraiment !!
    Ah oui c’est sur, l’époque n’était pas la même. Moi je n’avais que 1 an aha ^^
    C’est le genre de souvenir qui reste, la preuve avec toi ♥
    Merci à toi, c’est un vrai plaisir !

    Aimé par 1 personne

  7. J’ai beaucoup aimé ton article, je me suis effectivement reconnue dans ce que tu disais haha. De mon côté j’étais déçue en éco, j’ai eu « seulement » 14 alors que j’avais 17 de moyenne à l’année … Au final les autres matières m’on permises d’avoir la mention ! Bisous ♥

    Aimé par 1 personne

  8. Félicitations ! Je ne peux que comprendre ta réaction et ton envie de vouloir partager ce moment, j’ai moi-même passer le bac cette année et c’est vrai que le jour des résultats restera un moment gravé dans ma mémoire à tout jamais ! Je me revois encore appeler mes parents, en larme :’)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s